Download E-books Histoire de ma vie, Tomes 4-7 PDF

By Giacomo Casanova

Quantity 2: tomes IV-VII

Les quatre tomes contenus dans le présent quantity couvrent une période brève, de l’arrivée à Paris qui succède à los angeles fuite des Plombs (janvier 1757) jusqu’à los angeles veille du départ pour l’Angleterre (printemps 1763). Le Vénitien y relate son arrivée à Paris en 1757 après sa spectaculaire évasion des Plombs, les moyens employés pour faire fortune, ses voyages et ses rencontres à travers l. a. Hollande, l'Allemagne, l. a. Suisse, l. a. Provence, ses retrouvailles avec ses anciennes connaissances en Italie... Casanova contribue à l. a. création de l. a. loterie à l'École militaire parisienne dont il défend le projet en présence de d'Alembert. Il s'entretient avec Haller et Voltaire, se fait passer pour un cabaliste aux pouvoirs surnaturels auprès de los angeles richissime marquise d'Urfé. Le récit de cette période faste ne cesse de dialoguer avec les grands textes littéraires et les idées philosophiques de son siècle. Cette édition comporte plusieurs variantes : un chapitre du manuscrit non transcrit dans les précédentes éditions, des brouillons conservés aux documents de Prague, ainsi qu'une autre model des chapitres manquant dans le tome VI, publiés dans une traduction allemande en 1825 et retraduits ici en français par Laurent Cantagrel. On trouvera aussi en annexe un texte de Casanova sur Pétrarque, des lettres de sa "fiancée parisienne" Manon Balletti et de Mme du Rumain, ainsi que plusieurs files qui permettront d'apprécier l. a. richesse littéraire et culturelle de ce deuxième quantity. Il constitue, comme le précédent, l'édition de référence des Mémoires de Casanova.

The ultimate quantity three of the Pléiade version is out already, yet no longer but the Bouquins. quantity 1 is the following https://bibliotik.me/torrents/284728

Show description

Read or Download Histoire de ma vie, Tomes 4-7 PDF

Similar Memoir books

Cut: The true story of an abandoned, abused little girl who was desperate to be part of a family

Million-copy bestselling writer Cathy Glass tells the tale of sunrise, a candy and possible well-balanced lady whose outward visual appeal mask a irritating formative years of discomfort by the hands of the very those who must have cared for her. sunrise used to be the 1st lady Cathy Glass ever fostered. candy and probably good balanced lady, Dawn’s outward visual appeal masked a tense early life so lousy, that even she couldn't commit it to memory.

A Baby's Cry

What can cause a mom to think that freely giving her infant child is her basically choice? Cathy Glass is set to determine. From writer of Sunday occasions and big apple instances bestseller broken comes a harrowing and relocating memoir approximately tiny Harrison, left in Cathy’s care, and the possibly deadly relatives mystery of his beginnings.

An American Childhood

A ebook that immediately captured the hearts of readers around the nation, An American formative years is Pulitzer Prize-winning writer Annie Dillard's poignant, bright memoir of becoming up in Pittsburgh within the Fifties.

Additional resources for Histoire de ma vie, Tomes 4-7

Show sample text content

Là vous lui parlerez malgré lui, et malgré que vous ne le connaissiez pas : il entendra tout ce que vous m’avez dit d’épouvantable dans votre juste colère. Je suis fâchée de ne pas pouvoir me trouver présente à ce beau coup de théâtre. Je lui ai vite tirécx los angeles révérence ; et je suis allé en courant à l. a. maison indiquée avec le procureur rendu de fatigue. Je suis entré sans l. a. moindre toughé avec les domestiques, et mon consultant dans une salle, où j’ai vu vingt personnes assises à desk en grande gaieté. Excusez, leur dis-je, mesdamescy, et messieurs, si dans l’état effrayant où vous me voyez je suis forcé à venir troubler l. a. paix, et los angeles gaieté de votre repas. À ce praise prononcé d’une voix de tonnerre tout le monde se met debout. J’étais échevelé, et tout en nage : ma determine était infernale : qu’on s’imagine l. a. shock d’une compagnie composée de femmes toutes élégantes, et d’hommes faits pour les courtiser. Je cherche, poursuivis-je à dire, depuis sept heures dans toutes les maisons de cette ville monsieur l’intendant qu’enfin je trouve ici, motor vehicle je sais qu’il y est, et que, s’il a des oreilles, il m’écoute dans ce second. Je viens donc lui dire d’ordonner d’abord à ses satellites, qui ont mis en séquestre mon équipage, de me le laisser libre, pour que je puisse poursuivre mon voyage. Si des lois catalanes147 ordonnent que pour sept [54r] onces de tabac148, que j’ai pour mon utilization, je doive payer douze cents francs, je les renie, et je lui déclare que je ne veux payer le sou. Je resterai ici, j’enverrai un courrier à mon ambassadeur, qui se plaindra au roi qu’on ait violé les droits des gens dans l’île de France sur ma personne, et j’en aurai pride. Louis XV est assez grand pour ne pas vouloir se déclarer complice de cette étrange espèce d’assassinat. Cette affaire en tout cas, si on me refuse une réparation, deviendra une grande affaire d’État, vehicle los angeles représaille149 de ma république ne sera pas celle de faire assassiner les Français qui voyagent dans ses États ; mais celle de leur ordonner d’en sortir tous. Voilà qui je suis. Lisez. Écumant de colère, je jette au milieu de los angeles desk mon passeport. Un homme le ramasse, le lit, je juge que c’était l’intendant. Tandis que los angeles pancarte150 passait d’une major à l’autre des convives ébahis, il me dit, tenant bien sa morgue, qu’il n’était à Amiens que pour faire exécuter les ordonnances, et que par conséquent je ne partirais qu’en payant, ou donnant warning. — Si telle est votre legal responsibility, vous devez regarder mon passeport comme une ordonnance. Soyez vous-même ma warning, si vous êtes gentilhomme. — Est-ce que l. a. noblesse chez vous cautionne les infracteurs151 ? — La noblesse chez moi ne descend pas jusqu’à exercer des emplois qui déshonorent. — Au provider du roi il n’y a pas d’emploi qui déshonore. — Le bourreau tient ce même langage. — Mesurez vos termes. — Mesurez-vous vos actions ? Sachez monsieur que je suis homme libre, brilliant, et outragé, et que je ne crains rien. Je vous défie à me faire jeter par los angeles fenêtre.

Rated 4.53 of 5 – based on 36 votes