Download E-books Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, tome 1 PDF

By Henri-Irénée Marrou

Histoire de l'éducation dans l'Antiquité1. Le monde grec« L'éducation homérique, l'éducation spartiate, l. a. pédérastie en tant qu'éducation, l'ancienne éducation athénienne, and so on. Autant d'ensembles bien centrés sur un problème vivant. Rien de stéréotypé. Beaucoup de grosses questions abordées et, sinon résolues, du moins discutées avec pénétration. Pas de pédantisme. Un réel et solide savoir. Le consistent souci de fournir au lecteur le moyen d'en vérifier les resources. D'un mot, un livre éclairant. Capital pour qui veut comprendre, en profondeur, les sociétés de l'Antiquité classique. »Lucien FebvreHenri-Irénée Marrou (1904-1977)Un des grands historiens de l'Antiquité tardive, spécialiste d'Augustin et de l'augustinisme, qui fut aussi critique musical sous le nom d'Henri Davenson. Il a notamment publié, au Seuil, L'Eglise de l'Antiquité tardive (1985) et Saint Augustin et l'augustinisme (2003).

Show description

Read Online or Download Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, tome 1 PDF

Similar Classical Studies books

Poetics (Penguin Classics)

Crucial studying for all scholars of Greek theatre and literature, and both stimulating for somebody drawn to literature within the Poetics, his near-contemporary account of classical Greek tragedy, Aristotle learn the dramatic components of plot, personality, language and spectacle that mix to supply pity and worry within the viewers, and asks why we derive excitement from this it seems that painful method.

The Laws (Penguin Classics)

Within the legislation, Plato describes in interesting element a complete method of laws in a small agricultural utopia he named Magnesia. His legislation not just govern crime and punishment, but in addition shape a code of behavior for all elements of existence in his perfect state—from schooling, recreation and faith to sexual behaviour, marriage and consuming events.

Classics: A Very Short Introduction

We're all classicists--we come into contact with the classics every day: in our tradition, politics, medication, structure, language, and literature. What are the genuine roots of those affects, even though, and the way do our interpretations of those points of the classics fluctuate from their unique truth?

The Oxford Handbook of Byzantine Studies (Oxford Handbooks)

The Oxford guide of Byzantine reviews provides discussions via best specialists on all major elements of this varied and fast-growing box. The Oxford guide of Byzantine reviews bargains with the background and tradition of the Byzantine Empire, the jap 1/2 the past due Roman Empire, from the fourth to the fourteenth century.

Additional resources for Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, tome 1

Show sample text content

Je retiendrai cette anecdote caractéristique : après l. a. prise de Mégare, Démétrios Poliorcète voulut indemniser le philosophe Stilpon des dommages qu’il avait pu subir par suite du pillage ; il lui demanda d’en cloth cabinet un inventaire estimatif. Stilpon répondit � qu’il n’avait rien perdu de ce qui lui appartenait, motor vehicle nul ne lui avait ravi sa tradition, παιδεία, puisqu’il conservait éloquence et savoir » : λόγος, ἐπιστήμη22. La religion de la culture. C’est pourquoi aussi nous trouvons sur tant de monuments funéraires, épitaphes, bas-reliefs ou statues, une évocation de l. a. tradition intellectuelle des défunts. Que cela soit dû à leur volonté expresse ou à l’initiative de leurs héritiers, ils nous sont montrés sous les characteristics d’hommes de lettres, d’orateurs, de philosophes, d’amateurs d’art, de musiciennesVII. Ces monuments n’appartiennent pas nécessairement, comme on l’avait cru d’abord, à des intellectuels de métier, professeurs, artistes ou écrivains : nous savons aujourd’hui qu’ils ont été, le plus souvent, dédiés à des particuliers dont l’activité professionnelle pouvait s’être exercée dans un tout autre domaine, ce sont des médecins, des officiers, des marchands ; mais, quels qu’ils aient été, tous ont voulu rappeler sur leur tombe une seule chose : qu’ils avaient été initiés à los angeles technology des Muses, qu’ils avaient european accès à ce trésor incomparable, l. a. tradition de l’esprit. Le témoignage de ces monuments s’est révélé assez précis pour évoquer toute une gamme de croyances singulières, qu’ils nous ont permis de mieux connaître et dont ils nous ont révélé los angeles huge diffusion : toutes ces croyances expriment à leur façon une même surélévation métaphysique des valeurs culturelles. los angeles civilisation hellénistique attache tant de prix à celles-ci qu’à ses yeux le bonheur suprême ne peut se concevoir autrement que sous l. a. forme de los angeles vie du lettré ou de l’artiste. L’image épurée qu’on se fait désormais de l. a. vie éternellement bienheureuse que goûtent les âmes des héros dans les Champs-Elysées nous les montre s’adonnant aux joies suprêmes de l’art et de los angeles pensée ; au sein d’un printemps éternel, parmi les prairies émaillées de fleurs et rafraîchies d’eaux courantes, ils trouvent � des discussions pour les philosophes, des théâtres pour les poètes, des chœurs de danse et des concerts ; des entretiens bien réglés autour de l. a. desk des banquets » : ainsi parle le rhéteur inconnu qui écrivit, au Ier siècle avant notre ère, le discussion pseudo-platonicien de l’Axiochos23. Si bien que l. a. vie culturelle apparaissait comme un reflet sur cette terre, un avant-goût de los angeles vie heureuse des âmes favorisées de l’immortalité. Mieux encore, elle était le moyen d’obtenir ce privilège : le travail de l’intelligence, los angeles pratique des sciences et des arts, était un sûr device d’ascèse qui, purifiant l’âme des souillures de l. a. ardour terrestre, los angeles dégageait peu à peu des liens accablants de los angeles matière. Après une vie tout entière consacrée au provider des Muses, on pouvait avec insurance compter sur le patronage de ces déesses qui appelleraient à elles et introduiraient dans les sphères astrales les âmes ainsi préparées à devenir dignes d’un tel honneur.

Rated 4.57 of 5 – based on 11 votes