Download E-books Harry Potter, IV : Harry Potter et la Coupe de Feu PDF

By J. K. Rowling

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des évènements les plus dramatiques qu'il ait jamais ecu à affronter.

Show description

Read or Download Harry Potter, IV : Harry Potter et la Coupe de Feu PDF

Best Magic books

Secrets of the Crown. by Adam Epstein, Andrew Jacobson

The second one magical event in a tremendous new trilogy -- an exciting mixture of edge-of-your-seat motion, laugh-out-loud humour and unforgettable characters. No ask yourself Sony snapped up movie rights, to be directed via Pixar animator Doug Sweetland. A curse has befallen the land of Vastia, removing human magic.

Magyk (Septimus Heap, Book 1)

The Magyk starts off HereSeptimus Heap, the 7th son of the 7th son, disappears the evening he's born, stated lifeless by means of the midwife. that very same evening, the baby's father, Silas Heap, comes throughout an deserted baby within the snow—a infant woman with violet eyes. who's this mysterious female descendant, and what particularly occurred to the tons' loved son Septimus?

Another Fine Myth (Myth, Book 1)

Skeeve was once a magician's apprentice--until an murderer struck and his grasp was once killed. Now, with a purple-tongued demon named Aahz as a significant other, he's on a quest to get even.

Additional resources for Harry Potter, IV : Harry Potter et la Coupe de Feu

Show sample text content

Harry eut tout juste le temps d’apercevoir des armoiries – deux baguettes d’or croisées qui lançaient chacune trois étoiles – gravées sur los angeles portière du carrosse avant que celle-ci ne s’ouvre. Un garçon vêtu d’une gown de sorcier bleu clair sauta à terre, se pencha en avant, tripota maladroitement quelque selected sur le plancher du carrosse puis déplia un marchepied d’or. Il healthy respectueusement un pas en arrière et Harry vit briller une chaussure noire à haut talon qui émergea du carrosse – une chaussure qui avait l. a. taille d’une luge d’enfant. l. a. chaussure fut presque immédiatement suivie par l. a. plus big femme que Harry eût jamais vue. l. a. taille du carrosse et des chevaux s’expliquait mieux, à présent. Quelques élèves étouffèrent une exclamation de shock. Harry ne connaissait qu’une seule personne aussi grande. C’était Hagrid. Tous deux devaient avoir exactement los angeles même taille. Pourtant – peut-être parce qu’il était habitué à los angeles silhouette de Hagrid – cette femme (qui avait maintenant descendu le marchepied et regardait l. a. foule des élèves aux yeux écarquillés) lui semblait d’une taille encore plus considérable, encore plus surnaturelle. Lorsqu’elle pénétra dans l. a. clarté que répandait l. a. lumière du corridor d’entrée, tout le monde placed voir son beau visage au teint olivâtre, ses grands yeux noirs et humides et son nez en forme de bec d’oiseau. Ses cheveux tirés en arrière étaient noués en un chignon serré qui brillait sur sa nuque. Elle était vêtue de satin noir de l. a. tête aux pieds et de magnifiques opales scintillaient autour de son cou et à ses doigts épais. Dumbledore se mit à applaudir et les élèves l’imitèrent avec ardeur. Nombre d’entre eux s’étaient dressés sur l. a. pointe des pieds, ce qui était sans nul doute los angeles meilleure façon de regarder cette femme. Celle-ci eut un sourire gracieux et s’avança vers Dumbledore en tendant une major étincelante de bijoux. Bien qu’il fût lui-même très grand, Dumbledore n’eut presque pas besoin de se pencher pour lui faire un baisemain. – Ma chère Madame Maxime, dit-il, je vous souhaite l. a. bienvenue à Poudlard. – Mon cheur Dambleudore, répondit Madame Maxime d’une voix grave, je suis ravie de constateu que vous aveu l’eur en parfeute santeu. – Ma santé est parfaite, en euffeut… heu… en effet, assura Dumbledore. – Je vous preusente meus euleuves, dit Madame Maxime en agitant d’un geste désinvolte l’une de ses énormes mains par-dessus son épaule. Harry, dont l’attention avait été entièrement occupée jusqu’alors par Madame Maxime, remarqua qu’une douzaine de filles et de garçons – tous âgés de dix-sept ou dix-huit ans – étaient sortis du carrosse et se tenaient à présent derrière leur directrice. Ils frissonnaient, ce qui n’avait rien d’étonnant quand on voyait les gowns de soie wonderful qu’ils portaient sans aucune cape pour les protéger. Quelques-uns d’entre eux s’étaient enveloppé los angeles tête d’écharpes ou de châles et d’après ce que Harry pouvait voir de leurs visages (ils se tenaient dans l’ombre enormous de Madame Maxime), ils contemplaient le château d’un air anxieux.

Rated 4.97 of 5 – based on 23 votes